Bonjour,

une maison d'éditions que j'ai découvert par hasard qui propose des rééditions de vieux romans policiers ne peut que m'intéresser. Quand en plus le responsable de la maison prend le temps de mettre un commentaire sous mon retour d'achat et me conseille de lire ce roman je me laisse très vite convaincre et l'achète dans la foulée.

51AbA89Af9L

LA MOMIE ROUGE de José MOSELLI aux éditions OXYMORON, 361 pages. Disponible uniquement en e-book pour 1€99.

Résumé: Ralph GORSE est réputé pour être l’un des meilleurs policiers des États-Unis. Aussi, quand le superintendant reçoit une lettre anonyme pour lui annoncer le vol, prochain, de la « Momie Rouge », l’unique momie trouvée sur le continent américain, c’est tout naturellement Ralph GORSE qu’il nomme à la surveillance de la relique.

Mais un matin, la « Momie Rouge » ainsi que la « Pierre de Lune », un joyau magnifique provenant d’un temple maya, ont disparu et le célèbre détective et ses hommes sont retrouvés inanimés. Seul Ralph GORSE se relèvera de l’asphyxie mortelle dont les gardiens de l’ordre ont été victimes.

Ridiculisé par son échec, meurtri par l’humiliation et le sentiment de porter la responsabilité de la mort de ses collègues, Ralph GORSE redouble d’efforts dans son enquête et celle-ci débouche, très rapidement, sur l’arrestation de Robert Madison, un jeune architecte sans le sou, cocaïnomane, que tout désigne comme le coupable idéal.

Rien ne saurait émouvoir le policier intègre et brutal ni un suspect fragile qui clame son innocence ni le désespoir de la fiancée du « voleur meurtrier ». Cependant, la présence d’un personnage énigmatique va remettre en question ses certitudes, le conduisant à revoir son investigation, son jugement, ses principes et sa morale au point de risquer son poste et sa vie pour trouver le fin mot de l’histoire... (trouvé sur AMAZON).

Verdict: ce roman a été écrit en 1925 sous forme de feuilleton dans un magazine. Chaque semaine un chapitre sortait. L'éditeur a gardé les chapitres d'origine. J'ai voulu essayer de garder cet esprit en ne lisant qu'un chapitre par jour mais les fins de chapitre se terminaient parfois abruptement et la curiosité a vite été la plus forte et j'ai dévoré le roman en quelques jours. L'auteur sait amener le suspens de fin de chapitre et très dur de ne pas vouloir aller voir la suite. Personnellement je n'ai pas pu résister.

Une énorme surprise a été l'écriture de l'auteur très simple et agréable. Pas de grands mots ou de phrases complexes qui viennent alourdir le texte. Si je n'avais pas su que c'était un roman ancien, je ne m'en serais pas doutée à la lecture. Un phrasé agréable qui va a l'essentiel sans ajouter des descriptions ou explications lourdes et inutiles. On suit l'action en direct avec les différents personnages sans temps mort. La présentation sous forme de feuilleton est totalement adaptée à l'écriture.

L'histoire des différents personnages se suit agréablement. On s'attache très vite aux différents personnages qui ont chacun un caractère bien défini avec leurs points forts et leurs faiblesses. Ralph GORSE est le flic taciturne qui échappe de justesse au massacre du musée lors du vol de la momie rouge et de la pierre de lune. Il est assez difficile à appréhender mais malgré des dehors froids et une façon de penser très vieillotte (pour lui les femmes n'ont pas d'intérêt et on ne peut pas leur faire confiance) on découvre vite une personne impliquée et avide de justice. Robert MADISON est le jeune homme accusé très vite du vol et des meurtres. Il est celui qui est pourtant le moins à plaindre, son intoxication à la cocaïne en fait même un boulet parfois mais ce point faible relancera pourtant l'enquête à un moment. Annie VERGENNES est la fiancée qui malgré les nombreux travers de son fiancé croit aveuglément en lui et est prête à tout pour l'aider. Fragile par certains aspects elle se révélera forte face aux dangers et surprendra parfois par sa force de caractère. Jules GIVASSIER, mon personnage préféré, est le meilleur ami de Robert MADISON. Ses différents emplois en font une aide précieuse à l'enquête de Gorse. Souvent mis à mal il réchappera plusieurs fois à la mort. La fin lui donne une espérance pour l'avenir qui fait du bien.

Les méchants sont de vrais méchants qui n'hésitent pas à agir, à voler ou tuer s'il le faut sans état d'âme. On se dit qu'ils ne peuvent pas faire pire, et bien si le chapitre suivant on découvre un nouvel acte de cruauté qui laisse sans voix. La résolution est assez facile à comprendre rapidement dans le récit mais certains rebondissements sont difficiles à prévoir. Si GORSE est un maître dans l'art du déguisement, dans ce groupe de criminels il a trouvé son maître qui n'hésite pas à user de son art pour mettre à mal nos héros.

Une vraie relation s'établie peu à peu entre les "gentils" et on se plaît à suivre leurs aventures et mésaventures en étant au centre de l'action avec eux. Une très jolie surprise de lecture.

Je recommande à qui aime les romans policiers teintés d'ancien temps et à qui aime redécouvrir les lectures oubliées et les récits épiques.

Convaincue par cette maison d'édition j'ai été faire quelques achats sur leur site...

DSCN4946

Et ai eu la surprise de recevoir quelques cadeaux en remerciement de mon avis sur le site.

DSCN4947

Voici le lien du site si vous voulez aller jeter un oeil. Je suis sûre que vous y trouverez votre bonheur:

Il est important de soutenir les petites maisons d'éditions qui se démènent pour faire connaître des oeuvres méconnues et pourtant qui méritent qu'on s'intéresse à elles. Ici non seulement l'éditeur nous propose des auteurs récents avec des romans originaux mais aussi des textes beaucoup plus anciens qui seraient tombés dans l'oubli sans lui. De plus les oeuvres sont proposées à des prix plus qu'attractifs que ce soit en papier ou en e-book donc pourquoi bouder son plaisir? J'ai voulu prendre des récits anciens et aussi un roman "à suite" plus récent avec des détectives privés hors norme comme je les aime. J'ai pas mal de lectures en attente mais j'espère vous reparler très vite des sorties des éditions OXYMORON.

Salut et à bientôt.