Bonjour,

retour sur une lecture faite en prévision de noël qui approche à grands pas maintenant.

DSCN7481

L'ANTHOLOGIE CREEPY CHRISTMAS aux éditions OTHERLANDS avec pour directeur Nicholas BREARD répartie en 13 nouvelles sur 230 pages. Certaines nouvelles font 4 pages et d'autres sont plus longues.

DSCN7484

Avec ce recueil il y en a pour tous les goûts en matière d'effrayant avec des histoires simples et d'autres vraiment horribles très détaillées.

Elles sont bien écrites et agréables à lire. J'ai eu deux récits qui m'ont vraiment plu et quelques uns que je n'ai pas vraiment compris mais tout est affaire de perception. Je vais vous résumer chaque histoire très brièvement et expliquer en quoi elle m'a plu.

UN CADEAU DIABOLIQUE de Ruwan AERTS. Une entrée en matière de choix. Un collégien persécuté décide de se venger... J'ai adoré le début et la fin, un peu moins ce qui se passe entre mais justement si la fin est aussi bonne c'est à cause de cette partie donc à la relecture j'ai plus apprécié. Un petit bémol, on voit le récit du point de vue d'un enfant et certains mots parfois me semblaient un peu trop compliqués je trouve sortant de son esprit.

FESTIN DE NOEL de François CEDELLE. Un père et ses deux fils se régalent pour Noël. Un récit très court avec une fin particulière. J'en ai eu des frissons dans le dos.

XMAS PARK de Kate DAU. 2 couples décident de passer Noël dans un parc désaffecté dédié à la fête. Rassurée de voir qu'un des protagonistes a la même hantise que moi (je crois qu'on est toute une génération a avoir été traumatisée). Une histoire horrible mais écrite de façon suggestive donc elle reste agréable à lire.

WALTER AIME LA NEIGE de Patrick GODARD. Un adulte difforme se retrouve seul pour fêter Noël... Honnêtement je suis passé à côté de cette histoire car je n'ai pas tout compris.

RENAISSANCE de Maritza JAILLET. Un cauchemar d'enfant ou la réalité? Simple, sobre, efficace. J'ai beaucoup aimé.

LA VISITE de Sylvain LAMUR. Des SDF organisent un repas de Noël et commencent à raconter des histoires jusqu'à recevoir une visite mystérieuse... On pourrait presque l'associer à un conte avec une fin se terminant en morale. Ce récit dénote des autres et apporte un moment de fraîcheur avant ce qui va suivre.

LE GRAND CRU de Péléane LEANA. Une chasse un peu particulière qui n'a lieu qu'une fois par an. Une bonne histoire mais hélas je me suis arrêtée à des détails. Les é et è n'ont pas la même police de caractère que les autres histoires du recueil. C'est bête mais du coup j'ai cassé mon rythme de lecture et à la fin le cadeau me pose problème. Comment ont-ils fait pour le reconnaître? (un détail je me dis).

SANTA VS DED MOROZ: UN CONTE DE NOËL de Loïc LENDEMAINE. Une course-poursuite haletante dans le ciel de BERLIN le soir de Noël. Je ne connais pas DED MOROZ donc je n'ai peut être pas compris toute les subtilités mais un très joli moment avec une excellente chute qui m'a bien fait rire (je n'ai pas de coeur).

LE BANQUET DE YULE de Frédéric LIVYNS. Un cambrioleur profite d'une nuit particulière pour voler dans des maisons vides. J'ai beaucoup aimé même si la fin est évidente. Un détail trouve toujours son importance à un moment du récit sinon çà ne sert à rien de le citer...

MELY KLISMAS de Emmanuel DELPORTE. Un trafiquant de drogue doit récupérer au plus vite de l'argent volé la nuit de Noël. Il prend la route sous le blizzard. le cauchemar l'attend au bout de sa route. J'ai adoré ce récit digne des meilleurs films d'horreur (il m'a d'ailleurs fait pensé à un de mes préférés repris depuis par Alexandre AJA. Pas du tout la même chose mais j'y ai pensé). Je serais bien restée dans cette histoire bien plus longtemps.

CHRISTMAS PUDDING de Marielle RANZINI MARQUET. Une famille loue une maison à la montagne croyant faire une bonne affaire... Cruel en détails et horrible à souhait. Mon autre coup de coeur du recueil. Je me demande si je ne suis pas psychopathe sur les bords.

MENUS DE NOËL POUR PETITES FILLES MORTES de Dean VENETZA. Un horloger veille sur des portes ouvrant sur différents mondes... L'histoire est complètement déjantée avec pléthore de personnages. Trop rapide pour moi je n'ai pas tout compris. Un univers qui mériterait un développement plus long pour en saisir toutes les subtilités.

LA BONNE ÉTOILE de Béatrice RUFFIE LACAS. Une mère et sa fille fêtent Noël au pied d'un sapin. Une image idyllique qui cache une fin qui l'est beaucoup moins. Un dernier récit qui clôture parfaitement l'ouvrage.

J'ai dévoré ce livre en peu de temps. Même si certaines histoires m'ont plus plu que d'autres (normal dans une anthologie) j'ai passé un bon moment de lecture car l'écriture était toujours agréable. J'applaudis l'initiative de donner leur chance à des personnes voulant tenter l'expérience d'écrire un récit. Pas facile de se mettre à nu ainsi. J'ai donné un avis mais ce n'est que le mien. les histoires que je n'ai pas comprises sont liées à moi. On retrouve dans cette anthologie des histoires très différentes qui pourront plaire ou déplaire selon les personnes.

Un livre à lire avant Noël devant un bon feu de bois emmitouflé dans son plaid mais à ne pas mettre entre toutes les mains. J'ai trouvé le moyen de lire XMAS PARK avant de me coucher, de quoi raviver ma phobie et passer une très mauvaise nuit.

Avant de me replonger dans un autre livre de l'éditeur je vais me rafraîchir les méninges avec le gentil LETTRES DU PÈRE NOËL de J. R. R. TOLKIEN.

Salut et à demain.