Bonjour,

un auteur dont j'aime beaucoup les romans sort un huis-clos angoissant et je dis oui de suite.

DSCN4288

UN, DEUX, TROIS, NOUS IRONS AU BOIS de Gilles MILO-VACERI aux éditions du 38, 393 pages.

DSCN4289

Résumé: le policier Matteo COSTA est en vacances dans sa CORSE natale avec sa petite amie, Jordan écossaise de souche, quand l'oncle de celle ci débarque sur la plage où ils se reposent. Celui-ci convie la jeune femme à une réunion de famille organisée par la matriarche de la famille. Cette dernière accepte que Matteo se joigne au groupe. Celui-ci va donc faire la connaissance de Marie-Élisabeth, la grand-mère, de ses 3 fils, deux belles-filles et 2 petites-filles. A la surprise générale, la réunion a lieu sur une île isolée par une violente tempête pour découvrir qui est le meurtrier du chef de famille plusieurs années plus tôt. Marie-Élisabeth soupçonne un membre de sa famille et veut découvrir le meurtrier mettant en péril sa vie et celle de sa famille. Matteo va devoir découvrir qui est l'assassin avant que tous les membres de cette famille atypique ne soient tués les uns après les autres.

Verdict: comme je le disais l'achat de ce roman a été initialement motivé par l'idée d'huis-clos psychologique avec un jeu de massacre à la clé dans la lignée des DIX PETITS NÈGRES d'AGATHA CHRISTIE. Quand j'ai compris qu'il allait s'agir d'une réunion de famille, je n'ai pas du tout été à l'aise avec l'idée de cette mère qui recherche le meurtrier de son mari tant aimé au sein de ses propres enfants. Très vite dans le récit, on se doute pourtant de l'identité du meurtrier.

De nombreux coups de théâtre sont pourtant venus faire vaciller mes certitudes. J'ai eu de nombreux doutes et me sentait totalement dans la peau de Matteo à rechercher la vérité dans le noeud des mensonges et des secrets accumulés par cette famille atypique.

Un contre la montre contre la mort s'enclenche. Il faut vite découvrir le meurtrier. La certitude est qu'il est sur l'île vu qu'une tempête empêche quiconque de partir. Vite, avant qu'il ne tue à nouveau, vite avant que la tempête se calme et permette au coupable de s'enfuir, vite avant qu'un nouveau secret vienne faire basculer la vérité vers une nouvelle horreur, vite pour sauver les personnes auquel on tient le plus.

Les derniers paragraphes s'enchaînent à un rythme effréné au milieu des révélations tonitruantes et des secrets incroyables révélés au grand jour.

Pourtant ce n'est pas cette partie qui a été ma préférée. J'ai surtout aimé la mini saga familiale inventée par l'auteur avec des personnages incroyables de par leurs caractères. Chacun d'entre eux a un secret et celui ci sera révélé dans la douleur. Les membres de cette famille sont plus ou moins détestables, trop longtemps abreuvés d'argent et de luxure mais pourtant on en vient à les apprécier et à en demander plus. Ma préférence va à Calum l'oncle handicapé avec un très mauvais caractère et un coeur énorme. Chacun des personnages a ses qualités et ses défauts. Matteo a souvent maille à partir avec ces caractères forts et surtout avec Jordan, sa petite-amie, qui ne se laisse pas démonter face à son compagnon aux colères mémorables. Je n'en dirais pas plus car pour moi l'intérêt est de découvrir de soi-même chaque personne avec ses forces et faiblesses mais sachez que chacun a un secret, que sa révélation sera un électrochoc pour les membres de la famille et que cette réunion les changera à jamais.

L'auteur arrive à prendre le contre-pied de nos certitudes concernant le motif de l'assassin. Certaines raisons, du fait de l'histoire familiale sont évidentes et seraient une facilité dans le récit. Et bien non, l'auteur arrive aussi à nous surprendre concernant le mobile et pourtant il a su nous faire douter pendant un long moment de par ses descriptions détaillées des différents aspects de l'histoire et des méandres pris par cette famille trop riche, trop dépravée et trop dissimulatrice.

J'aime aussi beaucoup les maladresses multiples des personnages qui nous montrent qu'ils sont humains avant tout. on croit que tout va s'arranger mais une bévue d'un des protagonistes fait tout basculer en quelques secondes. L'auteur sait nous créer des personnages avant tout humains et pas des machines implacables qui réussissent tout ce qu'ils entreprennent. L'humanité c'est aussi les maladresses de chacun.

Pourtant quelques petites choses n'ont pas réussi à me convaincre. Tout d'abord le côté fantastique évoqué qui pour moi n'apporte rien du tout au récit. Il aurait pu être occulté et n'aurait rien changé à l'histoire. On a reproché à un réalisateur la même chose pour un de ses films et dans ce cas j'étais bien plus convaincue par l'utilisation de ce phénomène.

La course poursuite finale est digne d'un épisode de MISSION IMPOSSIBLE et ne m'a pas du tout semblé crédible. Touchante car elle permet à Matteo de dépasser une de ses plus grandes peurs pour venir en aide à quelqu'un mais le transformer à ce moment là en limite super-héros me gêne un peu.

La résolution finale qui était un peu trop évidente malgré quelques surprises. En étant un peu attentif on pouvait tout comprendre. Au cinéma il y a un ressort scénaristique qui s'appelle le fusil de TCHEKHOV et qui dit: « Supprimez tout ce qui n'est pas pertinent dans l'histoire. Si dans le premier acte vous dites qu'il y a un fusil accroché au mur, alors il faut absolument qu'un coup de feu soit tiré avec au second ou au troisième acte. S'il n'est pas destiné à être utilisé, il n'a rien à faire là. » A partir du moment où on ouvre son esprit et qu'on recherche les petits indices glissés par l'auteur dans l'histoire, on peut découvrir les différents coups de théâtre assez facilement avant qu'ils n'arrivent. Mais ce n'est pas forcément un point faible car j'ai été très friande de rechercher ces petits détails.

Malgré ces points qui ne sont pas du tout négatifs car malgré ce que j'en dis un peu plus haut j'ai suivi la course-poursuite de bout en bout sans pouvoir m'arrêter tant j'étais prise dans l'action et j'ai adoré chercher ces petits détails ou indices dans le récit tout au long de ma lecture, j'ai énormément aimé ce roman.

Je recommande à qui aime les thrillers avec des retournements de situation imprévus et à qui aime les sagas familiales avec des personnages forts aux secrets multiples.

Salut et à demain.