Bonjour,

comme je l'ai dit il y a quelques temps j'ai l'envie de relire (ou de lire pour certaines histoires) l'oeuvre complète de sir Arthur CONAN DOYLE. Audrey du blog LIGHT AND SMELL m'a rejointe dans ce projet suivie de June&cie. Je vous met le lien de sa présentation car elle en parle bien mieux que moi:

 

Lecture commune #1 : Sherlock Holmes (l’intégrale)

Après discussion sur son blog de nos intégrales respectives de Sherlock Holmes, Florence de Satoru Kodu m'a proposé une lecture commune de l'ensemble des aventures du célèbre détective. Ravie de cette proposition qui va me permettre d'enfin me lancer dans la lecture d'une intégrale qui aurait pu dormir un beau moment dans ma bibliothèque, je...

http://lightandsmell.wordpress.com

J'aurais bien aimé découvrir cette oeuvre en version originale anglaise mais faute de temps ou de patience (mon anglais est hélas un peu rouillé et demande beaucoup trop de temps pour lire) j'ai opté pour la version française. Oserais-je dire aussi par manque de concentration? Il m'arrive souvent de lire au travail pendant les moments de la nuit un peu plus calmes (même s'il y en a très peu) et en anglais c'est totalement impossible de se concentrer. J'ai donc été à la facilité d'une version traduite en français et ai été plus qu'agréablement surprise par le travail impeccable de traduction et la facilité de lecture par un ton simple et moderne que je n'avais pas retrouvé à la lecture de DOCTEUR CRIME de E.W. HORNUNG (le beau-frère de sir Arthur CONAN DOYLE).

M'attendant donc au même style lourd et ampoulé j'ai eu déjà l'agréable surprise de découvrir un récit fluide et facile à lire. Les pages se tournent avec une rapidité et une facilité déconcertantes. Ce n'est pas la seule surprise qui m'attendait...

61gZRpRFbBL

SHERLOCK HOLMES, UNE ÉTUDE EN ROUGE de sir ARTHUR CONAN DOYLE, 126 pages. Le choix de cette histoire en première lecture était juste évident puisqu'il s'agit de la rencontre entre Sherlock et WATSON.

71D9akoMBVL

Résumé: Watson revient de la guerre et cherche une colocation. Un ami commun lui présente Sherlock HOLMES, être fantasque et fascinant qui exerce le curieux métier de consultant. WATSON se retrouve impliqué dans la nouvelle enquête de son colocataire. Un homme, mr DREBBER, est retrouvé mort dans une maison abandonnée avec une curieuse inscription "rache" écrite sur le mur. Son secrétaire, mr STANGERSON, est lui aussi retrouvé dans une chambre d'hôtel poignardé à mort.

Verdict: une entrée en matière assez surprenante. On découvre HOLMES du point de vue de John WATSON et combien le docteur a pu se montrer naïf au début de leur relation ne voyant que les côtés positifs de son colocataire. HOLMES est décrit comme un être humain lambda avec quelques "fantaisies". Son frère évoque tout de même son addiction à la "solution à 7%" mais sans plus. On sent les balbutiements de l'auteur qui ne maîtrise pas encore son personnage et n'a qu'une vague idée de ce qu'il veut qu'il devienne.

C'est d'autant plus passionnant quand on sait ce qu'il va en faire. Ce roman est donc d'abord intéressant du point de vue chronologique puisqu'on découvre peu à peu ce qui fera l'essence de ce personnage hors du commun qui fascine encore les lecteurs d'aujourd'hui.

Le récit en lui-même n'est pas en reste puisque nous sommes ici dans une histoire de vengeance à travers le temps et les continents. Je dois avouer qu'à la base je m'attendais à retrouver un peu le même récit que dans l'épisode 1, UNE ÉTUDE EN ROSE de la série SHERLOCK. Grossière erreur de ma part car, excepté l'évocation du mode opératoire, les deux histoires n'ont absolument rien à voir l'une avec l'autre.

Quelle n'a pas été ma surprise de découvrir que la résolution du double meurtre tient son origine dans l'ouest américain et plus particulièrement de l'exode des MORMONS vers SION, la terre promise. Je ne m'attendais pas à être plongée en plein fanatisme religieux avec ce qu'il implique de pire. Une surprise d'autant plus agréable qu'on a du mal à en comprendre les liens jusqu'à la révélation finale.

Je trouve qu'avec ce préambule aux aventures folles des deux enquêteurs, CONAN DOYLE frappe très fort et nous montre son talent de narrateur dans une histoire incroyable et inattendue. Je n'avais pas eu l'occasion de lire ce roman avant et trouve dommage qu'il soit un peu tombé aux oubliettes au profit d'autres histoires plus connues du duo. Il n'y a eu qu'une seule adaptation en film en 1933 ce qui montre bien combien l'histoire est un peu "oubliée" dans l'oeuvre du romancier.

Je recommande à qui n'a jamais lu, comme moi, cette histoire qui est le début, la découverte des deux héros mais aussi une histoire incroyable de vengeance et de fanatisme religieux. Un bémol sur la présentation des personnages qui manque de piquant et ne pose que des bases incertaines mais montre aussi les tâtonnements de l'auteur qui ne fait qu'éfleurer les caractéristiques de HOLMES avant l'aval des lecteurs et pouvoir ensuite lui donner la complexité qu'on lui connaît.

Pour terminer voici les liens vers les avis de mes deux compagnes de lecture:

 

A Study in Scarlet, Sir Arthur Conan Doyle

Avec Florence du blog Satoru Kudo, nous avions décidé de lire, en lecture commune, l'intégrale des aventures de Sherlock Holmes en commençant par A Study in Scarlet ou Une étude en rouge dans sa version française. Une troisième lectrice, grande admiratrice du célèbre détective, s'est jointe à nous : la célèbre June du blog June...

http://lightandsmell.wordpress.com

 

A Study in Scarlet.

Comme je vous en informais dans mon p'tit récap de mars, Light and Smell et Satorukudo m'ont fait l'honneur de me convier à une lecture commune de l'intégrale des aventures de Sherlock Holmes. Une invitation irrésistible si vous me connaissez bien, d'autant plus que je n'ai jamais chroniqué ce monument littéraire (cf confession du Throwback Thursday #9)....

https://juneandcie.com

 

Salut et à demain.